Comment rédiger le DUER de son entreprise ?

Peu importe le secteur d’activité de votre entreprise, que vous travaillez dans le milieu de la restauration, du bâtiment, de l’hôtellerie, du tourisme, etc., sachez que votre activité présente toujours des risques pour vos employés. Et quand on parle de risque, on pense tout de suite à des accidents de travail qu’ils peuvent engendrer. Afin de protéger chaque salarié, vous devez évaluer les risques professionnels qui peuvent se présenter dans votre société. 

Le DUER, qu’est-ce que c’est ?

En tant que dirigeant ou chef d’entreprise, l’une de votre mission est de prendre les mesures nécessaires afin de garantir la sécurité physique et mentale de vos salariés. Pour en savoir plus sur ce sujet, on vous recommande de vous référer à l’article L4121-1 du Code du Travail. Pour y arriver, vous devez donc évaluer les risques professionnels qui existent au sein de son entreprise.

C’est la réalisation de cette évaluation qu’on appelle DUER. C’est grâce à ce document que vous allez en savoir plus sur les différents risques que peut rencontrer chaque unité de travail de votre entreprise en matière de santé ou de sécurité. Vous pouvez aussi compter sur ce document pour en savoir plus sur les risques liés aux ambiances thermiques des postes de travail. Il est important de vous préciser que la réalisation de ce DUER est une obligation légale prévue par l’article R.4121-1 du Code du travail. Si vous disposez d’un seul ou de plusieurs employés, vous devez établir le DUER de votre entreprise.

Tenir compte des risques à évaluer dans l’entreprise

Bien avant de rédiger le document unique d’évaluation des risques de votre société, vous devez prendre en compte des risques à évaluer dans l’entreprise. Sachez que ces risques dépendent de la nature de l’activité de votre société. Mais, afin de vous aider, notez que certains risques ne doivent pas être négligés. Et parmi ces risques, on peut citer :

  • L’environnement physique agressif tel que les poussières, les agents chimiques ou encore les fumées.
  • Les contraintes physiques marquées comme les manutentions manuelles de charges ou les vibrations mécaniques.
  • Les rythmes de travail comme le travail de nuit, le travail répétitif, l’exécution de mouvements répétés, etc.

Vous devez tenir compte de tous ces critères bien avant de rédiger le DUER de votre entreprise.

Rédiger le DUER de votre société

Une fois que vous avez évalué les risques professionnels, vous devez rédiger les résultats dans un document unique d’évaluation des risques professionnels. Sachez que ce document doit contenir un bon nombre d’informations telles que :

  • l’identification des unités de travail concernées
  • les descriptions des risques auxquels sont exposés vos salariés
  • le degré de dangerosité de ces risques
  • les actions que vous projetez de réaliser afin d’améliorer le niveau de protection de vos salariés.

La mise en forme de ce document n’est pas imposée par la loi. Vous pouvez le rédiger comme bon vous semble. Cependant, vous devez faire en sorte de retranscrire en annexe les données collectives servant à l’évaluation des expositions individuelles aux facteurs de risques professionnels et la proportion des effectifs exposés aux risques mentionnés, au-delà des seuils fixés. Il est aussi important de vous préciser que ce DUER doit être mis à jour au moins une fois par an.